lundi 25 janvier 2010

BLOG A DECOUVRIR

Pour les amateurs d'Iris et de cartes postales,
le blog d'un collectionneur à voir absolument :


http://iris-albertville.over-blog.com/


vous ne serez pas deçus ...

C'est l'hiver !

Le blog fonctionne un peu au ralenti en cette saison, peu d'occasions de faire des photos . La neige en début de mois a été plus ''ennuyante" en Charente , surtout pour les automobilistes , que propice à faire de belles photos ....
Les travaux au jardin se réduisent à un simple entretien : enlever les derniéres feuilles mortes, vérifier l'état des plantations et évaluer les dégats causés par les fortes gelées de début janvier , commencer l'arrachage manuel des mauvaises herbes dans les parterres , taille des fruitiers ....
Cette année encore la mousse est presente au jardin : pelouses, pierres, dallages , murs, tuiles ..... chaque année un peu plus étendue et épaisse, y compris dans des endroits bien ensoleillés et malgrés les traitements, celà devient un gros problémes . Les iris n'y échappent pas, je suis obligés de nettoyer certains rhizomes , le risque de pourriture guette.
Les mangeoires pour les oiseaux ont eu peu de succés cette année, pourtant ils sont bien présents au jardin, les haies leur fournissent un habitat naturel qu'ils n'ont plus dans de nombreux jardins autour de chez moi .
Les iris commencent à bien pousser, j'espére avoir de belles photos à vous montrer, en particulier de mes acquisition 2009 et peut-être de mes premiers résultats d'hybridation . Vu la vigueur des rhizomes l'an dernier, beaucoup devraient donner des fleurs, mais la grosse question que tout hybrideur se pose .......... que vais-je avoir ??? Il faut faire énormément de croisements , semer beaucoup de graines et avoir beaucoup de patience pour obtenir seulement quelques fleurs "honorables" , la fleur d'exception est quand à elle trés rare ....mais j'espére !

Blog sur la région poitou-charente

Le mien n'est pas spécialement beau, trés classique et sans sculptures, mais j'y suis trés attaché car il a été construit , de même que la maison et les batiments de la ferme, par mon arriére-arriére-arriére grand-pére Pierre Cormaud , maçon , et son beau-pére , Léonard Fouché, tailleur de pierres, originaire de Magrangeas-Royére dans la Creuse et qui était venu s'installer à Sigogne au debut du XIX éme siécle avec une partie de sa famille .
Par la suite, le petit- fils de Pierre, mon arriére-grand-pére Camille , s'est marié avec la petite-fille de celui qui avait fait batir la ferme, mon arriére grand-mére Félicie-Marie Arsandeau .
Vous comprenez maintenant pourquoi j'y suis trés attaché ....